Traitements




Technique d'Insémination artificielle

Une Insémination Artificielle (IA) consiste à déposer une fraction de spermatozoïdes préalablement préparée dans l’utérus à condition que l’une des deux trompes, au moins, soit perméable. Les spermatozoïdes doivent alors rejoindre les trompes et la fécondation se fait naturellement.

Ses principales indications sont :

  • Infertilités inexpliquées
  • Dysovulations
  • Infertilités masculines modérées

L’insémination artificielle se pratique à un moment approprié du cycle : 

  • Dans le cas d’un cycle spontané, on détermine le moment de l’ovulation en observant le pic de LH.
  • Lorsque le cycle est stimulé, l’ovulation est déterminée par l’injection intramusculaire de l’hormone HCG.

La stimulation de l’ovulation a pour but de créer un recrutement de quelques follicules au niveau des ovaires dans l’espoir de recueillir entre 1 et 3 ovocytes en moyenne.

En temps normal, une femme produit un seul ovocyte par cycle. Le sperme du conjoint est préparé au laboratoire afin de sélectionner la fractions de spermatozoïdes les plus performants.  L’insémination est faite entre 24 et 48 heures après le pic de LH ou après le déclenchement par l’hormone HCG.

D’un point de vue juridique, l’insémination artificielle nécessite une demande auprès de votre Caisse de Sécurité Sociale et un consentement du couple. La sécurité sociale prend en charge jusqu’à 6 tentatives.

2 types d’inséminations artificielles :

Inséminations avec sperme du conjoint

Le recueil est réalisé le jour de l’insémination, par masturbation dans une salle dédiée garantissant le respect de confidentialité.
Le sperme émis est ensuite traité au Laboratoire d’AMP afin de reproduire les modifications subies lors d’un rapport sexuel (capacité de fécondance du spermatozoïde).

Insémination avec sperme de donneur

Pour les couples pris en charge dans un parcours d’AMP avec tiers donneur, un accord est établi avec le CECOS de Bordeaux qui délivre les paillettes de spermatozoïdes de donneurs aux patients continuant à être suivis dans le Centre AMP. Les paillettes seront ensuite traitées par notre Laboratoire d’AMP afin d’activer la capacité de fécondance des spermatozoïdes.
Environ 2 à 3 heures après le recueil, votre Médecin procédera « au montage de la préparation » dans un cathéter fin et souple et à l’injection des spermatozoïdes sélectionnés dans la cavité utérine.